Experts en la matière​

https://irmhp-psmir.camhx.ca

Experts en la matière

SMEs header

Un groupe interprofessionnel d’experts en santé mentale représentant les secteurs de l’établissement, des services sociaux, et de la santé constitue notre comité d’experts en la matière. Ce panel d’experts en la matière est une ressource importante de connaissances pratiques à laquelle les participants peuvent accéder afin de faciliter un apprentissage et une réflexion continus.

Les experts en la matière sont disponibles pour répondre aux questions et aux commentaires des participants pendant les cours, ou après les cours, dans le forum de discussion de la Communauté de praticiens.  

Hasan photo

Dre Ghayda Hassan

Dre Ghayda Hassan est une psychologue clinicienne et professeure de psychologie clinique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle a plusieurs affiliations nationales et internationales de recherche, cliniques, et communautaires. Elle est chercheure à l’équipe SHERPA du CIUSSS Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Ses revues systématiques, recherches et activités cliniques sont axées sur quatre aspects de la psychologie clinique culturelle: 1) Souffrance sociale, relations intercommunautaires et la radicalisation violente 2) Intervention dans la violence familiale et diversité culturelle 3) Identité, appartenance et santé mentale des enfants et des adolescents des groupes minoritaires ethniques / religieux 4) Travailler avec des immigrants et des réfugiés vulnérables. Elle est actuellement co-chef de la recherche, formation et activités de prévention / intervention de l’équipe RAPS (sous-équipe SHERPA pour la recherche et l’action sur la radicalisation et la souffrance sociale) financé par FRQSC. Ses activités cliniques et ses activités de recherche se concentrent sur l’interaction entre la culture, l’identité, la santé mentale et la violence dans certains groupes étudiés. Souvent ce sont les réalités sociales et spécifiquement, les besoins des milieux cliniques et communautaires avec lesquels elle travaille étroitement, qui déterminent son travail avec un groupe donné.

Dre Clare Pain

Claire Pain est une professeure adjointe au département de psychiatrie, Université de Toronto; directrice du programme des traumatismes psychologiques à l’hôpital Mount Sinai, Toronto; consultante au Centre canadien pour les victimes de la torture (CCVT); co-directrice du projet Toronto Addis Ababa Psychiatry Project (TAAPP); et coordonnatrice du programme Toronto Addis Ababa Collaboration Program (TAAAC) avec l’Université de Toronto. Elle a reçu un doctorat honoris causa de l’Université Addis Ababa en 2014 pour son travail en santé mentale.

Son domaine d’intérêt clinique est l’évaluation et le traitement des patients, y compris les réfugiés, qui continuent de souffrir des effets de traumatismes psychologiques. Elle a enseigné et donné des conférences sur de divers aspects des traumatismes psychologiques, y compris les aspects transculturels et la santé mentale globale. Elle a publié de nombreux articles et deux livres : Le trauma et le corps : Une approche sensorimotrice de la psychothérapie avec Pat Ogden et Kekuni Minton (Norton, 2006); et The Impact of Early Life Trauma on Health and Disease: The Hidden Epidemic un livre édité avec Eric Vermetten et Ruth Lanius (Cambridge University Press, 2010).

Pietropaolo photo

Vince Pietropaolo

Vince Pietropaolo est le directeur général des services de famille et de santé mentale chez les services aux immigrants COSTI. Dans son rôle actuel il travaille avec des communautés ethnoculturelles dans la conception, le développement et la mise en œuvre de programmes dans les domaines de la santé mentale, la violence familiale et le jeu compulsif. Vince siège actuellement aux comités suivants : York Region Violence Against Women Coordinating Committee, CAMH Problem Gambling Advisory Committee et Ontario Resource Group on Gambling, Ethnicity and Culture et North York Specialized Courts Advisory Committee.

Vince a fait des présentations sur la violence familiale, la violence des hommes et le jeu compulsif lors de conférences aux États-Unis et au Canada. Il a été conférencier invité à l’Université York et à l’Université Ryerson.

Dre Debra Stein

La Dre Debra Stein est une psychiatre de l’enfance et de l’adolescence au Hincks-Dellcrest Centre, ou elle est co-chef de l’équipe de consultation sur la migration, une unité d’enseignement avec de l’expertise dans la réinstallation et l’acculturation. La Dre Stein travaille avec des conseillers de l’établissement au Centre canadien pour les victimes de la torture depuis plus de 15 ans, à offrir des consultations et des traitements à des clients de tous âges, avec un accent sur l’enfance, la jeunesse et les familles. Elle a donné des conférences sur de divers aspects de la santé mentale des réfugiés, y compris des ateliers axés sur les compétences pour les travailleurs de première ligne, les traumatismes psychologiques et l’attachement parent-enfant, et les besoins uniques des jeunes réfugiés.

Hasan photo

Sangeeta Subramanian

Sangeeta est cadre de direction responsable du développement en milieu de travail du Immigrant Employment Council de la Colombie-Britannique. Elle a 20 ans d’expérience dans le secteur sans but lucratif acquise au Canada et en Asie dans les domaines de la planification stratégique, de la facilitation, de la formation sur l’intelligence culturelle, de l’élaboration de politiques, de la formation de partenariats, de la conception et de la coordination de programmes, du mentorat, du développement du leadership et de l’engagement civique. Sangeeta est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université de Madras, en Inde, d’une maîtrise en administration des affaires de l’Indian Institute of Management, ainsi que d’un certificat en leadership et en gestion d’organismes sans but lucratif de la Schulich School of Business de l’Université York.

Bonnie Wong headshot

Bonnie Wong

Depuis 2009, Bonnie Wong est directrice générale de la Hong Fook Mental Health Association, un organisme de services ethnoculturels de santé mentale de la région du grand Toronto qui a pour mission d’améliorer la qualité de vie des communautés asiatiques et autres. La vision de cet organisme est d’être un champion des soins adaptés à la culture. Bonnie mise sur la collaboration par l’entremise d’équipes interprofessionnelles et sur un cadre de soins axé sur la personne dans son ensemble qui donne aux clients les outils nécessaires pour se prendre en main. En 2013, elle a mis sur pied la clinique Hong Fook Connecting Health dirigée par du personnel infirmier praticien qui prodigue des soins de santé intégrés.

Bonnie est titulaire d’une maîtrise en travail social de l’Université de Toronto et a siégé à un grand nombre de conseils et de comités communautaires. En 2014, elle a siégé au conseil d’administration de l’Ontario Council of Agencies Serving Immigrants. De 2015 à 2017, Bonnie a représenté le Réseau local d’intégration des services de santé du Centre‑Est au sein du conseil de coordination des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances de ce RLISS. Récemment, elle a été nommée membre du comité de planification des services de santé de Scarborough Nord. En 2016, elle a été nommée membre du Workplace Mental Health Champion Council, Civic Action. En 2018, Bonnie a reçu la Médaille Canada 150.

Wright photo

Vanessa Wright

Vanessa Wright est une infirmière clinicienne à la clinique pour la santé mentale des réfugiés Crossroads de l’hôpital Women’s College. Elle et son équipe offrent des services médicaux complets aux nouveaux arrivants réfugiés pendant leurs deux premières années à Toronto. Elle a aussi travaillé dans de divers centres de santés communautaires à Toronto et a offert des soins de santé primaires et des soins infirmiers d’urgence dans les collectivités des Premières Nations dans le Nord de l’Ontario qui sont mal desservies sur le plan médical. Vanessa a travaillé en tant qu’infirmière d’urgence à l’hôpital Mount Sinai de 2007 à 2012, et ensuite est devenue chef des services infirmiers de l’équipe de médecine d’urgence du projet Toronto Addis Ababa Academic Collaboration, où elle appuie la collaboration entre l’Université Addis Ababa et l’Université de Toronto, ainsi que le développement de la médecine d’urgence en Éthiopie et le concept de services infirmiers d’urgence.

Ses autres expériences professionnelles incluent un travail comme infirmière de terrain pour Médecins Sans Frontières en Soudan du Sud, Zambie, et Inde. Elle fait aussi du bénévolat pour le « Bus Santé » au centre de santé communautaire Sherbourne, et elle est conférencière pour Oxfam et membre d’association pour Médecins Sans Frontières.