RECHERCHE DECEMBRE 2020

RECHERCHE
 

Du risque à la résilience : Une approche axée sur l’équité concernant la COVID-19


AUTEURS    Dre. Therasa Tam, l’administratrice en chef de la santé publique du Canada

ENDROIT     Canada


Résumé

Le rapport annuel de cette année décrit le lourd tribut que la pandémie du COVID-19 a eu sur la société canadienne, à la fois directement et par les mesures prises pour atténuer ses effets.  L’objectif de ce rapport est d’expose des possibilités, de tirer parti de cette collaboration pour que notre pays soit mieux préparé à faire face à de futures urgences de santé publique. Ce rapport s'appuie sur des travaux antérieurs, qui démontrent que la santé des Canadiens dépend d'un ensemble de déterminants sociaux fondamentaux. Le COVID-19 a souligné les inégalités en santé qui sont façonnées par ces déterminants, a souligné comment ces inégalités peuvent être exacerbées dans le contexte d'une pandémie et montré comment elles peuvent aggraver et prolonger la propagation de la maladie, aggravant la pandémie.

Les points à retenir:

  1. Cette pandémie a montré que les inégalités qui existent dans notre société mettent en danger certaines populations et, en fin de compte, tous les Canadiens. Tant que tout le monde n’est pas protégé contre le risque de la COVID-19, personne n’est protégé. Bien que le fait de tirer les leçons de cette pandémie soit un processus itératif, pour que nous allions de l’avant en devenant plus forts, il existe des domaines de collaboration et d’action intersectoriels qui peuvent mieux préparer les Canadiens aux futures urgences en santé publique et à leurs conséquences, tout en veillant à ce que chacun ait la possibilité d’atteindre son meilleur état de santé et de bien-être.
  2. Le cadre de l’approche axée sur l’équité en matière de santé concernant la COVID-19 propose de travailler dans quatre domaines à fort impact en fonction des conséquences définies de la COVID-19: 1) la sécurité économique et les conditions d’emploi; 2) le logement stable et un environnement bâti sain; 3) les systèmes de santé, d’éducation et de services sociaux; et 4) la durabilité environnementale. Ce travail devra être appuyé par des mesures concrètes visant à éliminer la stigmatisation et la discrimination, à renforcer les engagements pancanadiens à l’égard de données et de recherches rigoureuses, de communications claires en matière de santé publique et de collaboration entre les ordres de gouvernement, les secteurs et la société civile.
  3. Les trois mesures jouant un rôle catalyseur, décrites ci-dessous, constituent la base pour l’action future :
    • Leadership et gouvernance à tous les niveaux pour un changement structurel
    • Mobiliser le pouvoir de la cohésion sociale
    • Capacités renforcées en matière de santé publique

Téléchargez le rapport complet ici.

Explorer d’autres articles