La santé mentale des réfugiés de la Syrie: Culture, contexte et conseils pour les interventions

 

Presentatrice: Dre Ghayda Hassan
Date: 20 janvier 2016

 

Télécharger les diapositives d'une présentation plus longue et plus détailée par la Dre Hassan et Dre Cécile Rousseau, et suivre leur formation en ligne sur les réfugiés syriens: Visitez le site web du Centre de recherche SHERPA

 

Liens utiles partagés par la Dre Hassan:

 

Description du webinaire:
La Dre Ghayda Hassan, auteure principale du rapport commandé par l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés : « Culture, Contexte du conflit, Santé mentale et Bien-être Psychosocial des Syriens » (rapport disponible ici), donnera un aperçu des points clés de ce rapport, y inclus les nuances culturelles et contextuelles à tenir en compte en travaillant avec les réfugiés de la Syrie et des conseils pour les interventions psychosociales et en santé mentale auprès des réfugiés syriens. Une présentation de 30 minutes sera suivie par une période de questions.

 
Biographie
Ghayda Hassan est professeure de psychologie à l'UQAM et chercheure/ clinicienne au sein de l'équipe d'intervention et de recherche interculturelle (ERIT) à Montréal, où elle participe à la formation et à l'encadrement des stagiaires en psychologie clinique. Ses recherches se font en collaboration avec les équipes ERIT et SHERPA (équipe de recherche du Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux du Centre-Ouest de l'ile de Montréal). Ses activités de recherche, d'intervention et de mobilisation des connaissances se centrent sur l'interaction entre les réalités migratoires, notamment auprès des populations réfugiées, ainsi que les relations intercommunautaires, la violence familiale et la radicalisation violente. Tous ses projets de recherche ont mené à une mobilisation des connaissances active et continue. 

Ses projets de recherche actuels s'inscrivent dans un programme de recherche/formation/intervention plus large à long terme. Ce programme se décline en quatre composantes: a) les recensions systématiques de la littérature portant sur les meilleures pratiques; b) le renforcement des capacités d'intervention par la formation des professionnels; c) les interventions directes par la coopération avec les partenaires des communautés et d) des partenariats internationaux pour la révisions des politiques.